Ce sera là le dernier bulletin d’information de ce mandat électoral. En effet, en raison de la proximité des prochaines élections municipales, la communication institutionnelle devra respecter certaines règles qui, sans pour autant la proscrire, en limiteront l’expression. Aussi, et même si les bulletins municipaux successifs ne sont que le reflet des actions entreprises, le choix de ne plus en faire paraître durant cette période pré-électorale, s’impose en toute logique. Pour autant, la gestion communale, quant à elle, ne connaît pas de trêve !

Du côté des travaux, les dernières réalisations sont la mise en service de l’extinction de l’éclairage public, la réception des travaux de viabilisation du lotissement de Bros, les premières réflexions avec les architectes sur l’orientation des aménagements du cœur de village, les premières hypothèses sur la réorganisation de l’intérieur de la salle des fêtes…

L’automne a apporté son cortège de saveurs et de plaisirs de saison : promenades et randonnées dans nos campagnes, chasse mais aussi diverses manifestations automnales ! Nous avons commencé par l’incontournable fête du Moulin de Castel à l’occasion des journées du patrimoine et la Rand’assou de l’APE en septembre. En octobre, il y a eu la randonnée pédestre de l’ADMR et un bal Folk organisé par l'Association Trad/Folk en Villefranchois et l'APE. En novembre, bourse aux jouets et friperie ont été organisées par l’APE. Foot Rouergue n’est pas en reste question manifestation : le quine à Martiel, le repas fritons de canard et vin nouveau à La Rouquette. Le rendez-vous devant le monument aux morts à l’occasion de la commémoration du 11 novembre nous a aussi permis de nous retrouver accompagnés par les enfants de l’école et Emilie à la trompette qui ont brillamment interprété la Marseillaise.

Les enfants (mais pas que...) attendent déjà les vacances de Noël et pour eux le premier trimestre se terminera sur le traditionnel repas de Noël pris en commun à la salle des fêtes le vendredi 20 décembre. Cette année celui-ci sera un peu triste : difficile de ne pas penser à l’absence de Carole. Son investissement, son dynamisme et sa bonne humeur nous manqueront.

A très bientôt à tous, Thierry Serin.